Les cyberattaques deviennent de plus en plus fréquentes ces derniers mois. En mai dernier, la commune de Rolle en a fait les frais et les données parfois sensibles concernant plus de 5’000.00 de ces habitants sont accessibles sans grande difficulté sur le darknet.

La commune de Saint-Imier a-t-elle un plan d’action si un tel phénomène de ce genre devrait se produire ?