L’électromobilité n’est pas une mode, c’est un véritable fait de société. La crise sanitaire du Covid 19 vient confirmer cette tendance, en particulier dans le domaine des vélos électriques.

Les ventes des vélos électriques, qu’ils soient de ville ou VTT, progressent régulièrement depuis 3 ans.

Il n’y a pas à Saint-Imier et dans les environs, en particulier à Mont-Soleil et aux Pontins de bornes de recharge pour les e-bikers.

Ces derniers doivent souvent emporter leur chargeur domestique avec eux. Un accessoire encombrant.

Dans ce contexte, les bornes de recharge publiques s’avèrent très précieuses pour faire le plein d’énergie.

Dans le canton du Valais, plusieurs communes offrent cette prestation gratuitement aux e-bikers.

Le PLR demande au Conseil municipal d’étudier rapidement l’installation de plusieurs bornes. St-Imier ville sportive et au pied des massifs de Chasseral et Mt-Soleil accueille de nombreux adeptes de vélos électriques, un tourisme doux et nécessaire à l’économie locale et régionale.